Accueil   |   Centre des congrès de Rennes. Le couvent des Jacobins sur pilotis
03 février
2015

Centre des congrès de Rennes. Le couvent des Jacobins sur pilotis

 

« Vous vous rendez compte, les fiançailles d’Anne de Bretagne se sont déroulées dans cette chapelle, en 1490… « 

Faire du neuf avec du vieux

Casque de chantier vissé sur la tête, Jean Guervilly, l’architecte du futur Centre des congrès des Jacobins, à Rennes, parcourt les entrailles de l’ancien couvent du XIVe siècle. Avec l’impression de mettre ses pas dans ceux de l’Histoire.

Ce bâtiment, dans le cœur de Rennes, est en pleine métamorphose. Le défi des équipes techniques, c’est de conserver l’ancien, tout en construisant du neuf.

En lévitation, à 14 m au-dessus du sol

La prouesse la plus visible, on l’aperçoit une fois derrière les hautes palissades. Le bâtiment est posé sur pilotis, comme en lévitation au-dessus du sol, à 14 m de hauteur.

À ce stade, l’ancien couvent repose sur des dizaines de pieux et de poutres. Les pelleteuses retirent la terre qui se trouve en dessous.

Le public pourra voir de près le chantier vendredi et samedi, lors d’une opération baptisée « Fenêtres ouvertes sur le chantier du futur Centre des congrès », organisée par Rennes métropole et l’entreprise Sogéa Bretagne BTP.

Auditoriums, salles de congrès et d’exposition

Le grand vide sous l’édifice abritera un parking, un auditorium de 1 000 places, ainsi qu’une salle de congrès de 500 places. Au niveau de la rue, un auditorium de 300 places sera aménagé dans l’ancienne chapelle.

« Au départ, on songeait à y installer des salles de commissions, mais l’auditorium est un meilleur choix, car il permet de conserver les volumes intérieurs, qui sont impressionnants », poursuit l’architecte, associé à l’agence Perrot-Richard.

Un peu plus loin, le cloître sera, lui aussi, conservé. Alternant pierres anciennes, murs et baies vitrées, il donnera sur des salles d’exposition, de restauration, une vingtaine de salles de réunion.

Achèvement des travaux fin 2016

Le Centre des congrès doit être livré fin 2016, pour une mise en service en 2017 et une commercialisation en 2018. Il pourra accueillir jusqu’à 1 500 personnes et offrira 3 000 m2 d’exposition.

On peut déjà faire une visite virtuelle, grâce à l’application téléchargeable gratuitement sur Appstore et Google play, proposée par Destination Rennes.

107 millions d’euros

Au total, l’ensemble des travaux représente un investissement de 107 millions, financé avec le soutien de l’État, du conseil régional et du conseil général.

« C’est l’un des chantiers les plus complexes menés actuellement en Bretagne, et même en France », assure Jean Guervilly.

Tout un couvent posé sur pilotis, cela se voit rarement. Des exemples comparables, on les trouve en Espagne et au Canada, où des façades de bâtiments historiques ont été conservées sur le même principe. Mais pas l’édifice tout entier.

Vendredi 6 et samedi 7 février, de 13 h à 19 h (dernières entrées à 18 h 30), visites guidées gratuites. Se présenter à l’entrée du chantier du couvent des Jacobins, place Sainte-Anne, à Rennes. Des films, images et maquettes 3D seront présentées Salle de la cité.

Article paru sur le site internet du Ouest France : Par Olivier BERREZAI et Morgan KERVELLA / http://www.ouest-france.fr/centre-des-congres-de-rennes-le-couvent-des-jacobins-sur-pilotis-3161905