Accueil   |   Agence Perrot et Richard – Intervention sur le chantier
31 mars
2015

Agence Perrot et Richard – Intervention sur le chantier

L’AGENCE PERROT ET RICHARD www.perrot-richard.com ARCHITECTES DES MONUMENTS HISTORIQUES

Dépourvue aujourd’hui d’un équipement de type centre des congrès, la communauté d’agglomération Rennes Métropole a décidé de réaliser un équipement de nouvelle génération, lieu fédérateur des atouts du bassin urbain et de la Bretagne, lieu d’échanges professionnels, universitaires et culturels. Ce positionnement en fera un espace d’accueil de manifestations mais aussi un lieu de production.  L’option la plus fondamentale qui a été retenue consiste à localiser le nouveau centre de congrès en plein cœur de ville en s’appuyant sur un couvent classé monument historique, le Couvent des Jacobins, dont les racines depuis le XVème siècle font sens au regard de l’histoire de Rennes et de la Bretagne.

La véritable innovation de ce projet exceptionnel est de parvenir à réaliser un programme aussi ambitieux dans un ensemble de bâtiments historiques. L’ingéniosité de conception a été rendue possible avec la grande connaissance technique et historique d’Alain-Charles Perrot et Florent Richard.

Le savoir-faire développé par Alain-Charles Perrot lors des reprises structurelles du Grand Palais des Champs Elysées et de Florent Richard lors de la réhabilitation des Bernardins, ancien collège médiéval cistercien de Paris, leur a permis cette nouvelle audace. Refonder entièrement chaque partie de bâtiment sur de nouvelles fondations provisoires permettant de dégager les terres situées au dessous et réaliser ainsi de nouveaux espaces, ultra-contemporains sous cet ancien couvent.

Cette phase de creusement emporte actuellement chaque visiteur du chantier dans un rêve incroyable, celui de voir un bâtiment en lévitation. Si cette impression est exacte, le bâtiment lui n’a pas bougé. Une surveillance permanente par instrumentation permet de s’en assurer.

Le projet associe architecture historique et modernité des espaces, afin de répondre aux exigences d’un centre des congrès résolument du XXIème siècle. Il doit accompagner et mettre en valeur le couvent, le confortant dans son statut de monument – une des raisons du choix de l’implantation du centre des congrès sur le site.

Initiateurs de la restitution des grands volumes jusqu’alors recoupés par des niveaux intermédiaires, ils ont rendu possible la redécouverte de l’ancienne église qui deviendra une grande salle auditorium de 300 places avec une machinerie scénographique étonnante, connectée avec précision aux grandes charpentes et voûtes lambrissées.

Ils ont également accompagné les 18 mois de fouilles archéologiques qui ont été entreprises avant le démarrage effectif du chantier de construction et de restauration. Pendant cette période, lorsque de nouvelles traces historiques ont été révélées, ils ont fait évoluer le projet à chaque fois que possible pour garder l’authenticité et la valeur historique des lieux.

On peut citer l’exemple des sols dont l’empreinte archéologique mise à jour par les archéologues a permis de déterminer de nouveaux types de sols parfaitement conformes aux dispositions anciennes, mais aussi la forme de certains bâtiments dont il a pu être démontré que les volumes et liaisons étaient différentes de l’état existant.

C’est ainsi que la préservation de « l’esprit des lieux » qui leur est chère et qui marque leurs interventions trouve sa source. Leurs enquêtes permanentes ne les satisfont entièrement que lorsque des preuves irréfutables sont apportées.

Cette réflexion et cette exigence de qualité permettront aux usagers du centre des congrès comme aux riverains de découvrir ces espaces retrouvés avec un usage moderne et répondant aux attentes de notre société actuelle, empreinte d’avenir.